Cliquez sur l'image pour agrandir
Sec sur mouillé
Si l'on charge le peinceau d'une grande quantité d'eau et de pigment et qu'on applique ainsi la couleur sur une surface très humide, encore brillante, on obtient du mouillé sur mouillé. Exemple :
Cliquez sur l'image pour agrandir
Mouillé sur mouillé il y a des migrations importantes, sauf en zone sèche
Les migrations de couleur sont importantes et il peut se produire des trous dans la couleur. Il est très difficile de comtôler les fusions à ce stade. En revanche, lorsque la brillance a disparu, cela veut dire que le papier est encore humide , mais non sec . Ce sont les secondes magiques pour déposer la couleur. Sur la photo suivante, de haut en bas : - papier humide, mouillé - au milieu, il commence à sécher - en bas il a perdu sa brillance, reste humide, c'est le moment idéal pour obtenir des bords nets, sans cerne et des superpositions transparentes. Vous verrez les exemples plus loin dans les illustrations "humides en totalité". La brillance se contrôle par un regard en rasant, horizontalement. Exemple : l'ocre du bas est le bon passage.
Cliquez sur l'image pour agrandir
Exemple de peinture en humide
La grande difficulté est de contrôler les degrés d'humidité du papier que l'on a mouillé préalablement soit par zone, soit en totalité. Exemple en 6 phases. Vous pouvez cliquer sur les chiffres pour accéder aux pages de détails, puis, cliquez à nouveau pour l'agrandissement. Il faut savoir aussi, que l'aquarelle pâlit beaucoup dans la phase de séchage . Il ne faut pas hésiter à peindre plus foncé qu'on ne le souhaite et anticiper ainsi sur l'effet définitif. Ce phénomène est plus marqué en peinture humide.
clic sur chacun des chiffres pour accéder aux agrandissements des zones respectives
1 2 4 5 6 3 page suivanteL'aquarelliste doit contrôler les degrés d'humidité du support
Page 1 Page 2 Page 3 Page 4 Page 5 Page 6 Page 7 Page 8 Page 9 Page 10 Page 11 Page 12 Second principe : L'eau se trouve sur le papier, le peinceau en contient d'autant moins que le papier en contient d'avantage. C'est le "sec sur mouilé" ou "humide sur humide" ou "mouillé sur humide" etc.
Page 1 Page 2 Page 3 Page 4 Page 5 Page 6 Page 7 Page 8 Page 9 Page 10 Page 11 Page 12 page précédentePage n° 3
Page n° 3
Michel Le Rol
De La
Nature
Accueil Présentation Présentation 1 Présentation 2 présentation 3 Galeries du site Aquarelles Salle 1 Salle 2 Salle 3 Salle 4 Salle 5 Gouaches aquar. Salle 1 Salle 2 Salle 3 Gouaches Salle 1 Salle 2 Huiles s / papier Salle 1 Salle 2 Huiles s / pan. Salle 1 Salle 2 Salle 3 Huiles s / toile Salle 1 Salle 2 Salle 3 Dessins Salle 1 Pastels Salle 1 Contact contact nous joinde localité liens Acquisitions Réservation Partenaires Initiation Orientation Les matériaux Le dessin page 1 page 2 Le pastel page 1 page 2 page 3 Les encres page 1 page 2 Le Lavis page 1 page 2 page 3 page 4 page 5 L'aquarelle page 1 page 2 page 3 page 4 page 5 page 6 page 7 page 8 page 9 page 10 page 11 page 12 la gouache La gouache aquarel L'huile Les matériaux mod. La lumière PrincipesLumières